Docteur Beaupère
Chirurgien-Dentiste
Version fran├žaise   English version   Russian version
 
  Technique de brossage des dents  
  Technique de brossage des dents  
   
   
   
   
   
 
   
 

3/ Les techniques de brossage

 
 

Ce n'est pas le temps que l'on passe à se laver les dents qui permet un brossage efficace. Il faut avant tout favoriser la méthode. Le meilleur moyen de ne pas oublier de secteur, c'est de toujours suivre le même schéma et ce, de façon méthodique. Il doit être réalisé idéalement à chaque fin de repas.

  • il doit être réalisé 2 à 3 fois par jour ;
  • le brossage se fait bouche entrouverte ;
  • toujours du rouge (gencives  vers le blanc (la dent) si la brosse à dents est de type manuel.
  • ne pas oublier de brosser la langue qui joue un rôle important dans l'hygiène bucco-dentaire. En effet les bactéries que l'on trouve sur la plaque, se retrouvent aussi sur la langue.

Brossage des dents

Les mâchoires sont traitées l'une après l'autre, le brossage commence par la dernière dent d'un côté et se termine du côté opposé. Pour des raisons d'efficacité (acquérir un automatisme), le brossage doit être fait de la même façon à chaque fois :

  • mâchoire du haut, nettoyage des faces occusales (la face qui mastique) : la brosse est posée au niveau des dernières molaires droites et se déplace vers les dernières molaires gauches en effectuant des mouvements de va-et-vient d'avant en arrière (amplitude équivalente à deux dents, effectuer le mouvement trois ou quatre fois par groupe de deux dents) ;
Brossage des dents
Brossage des dents
  • mâchoire du haut, nettoyage des faces latérales : côté joue, la brosse est posée sur la gencive avec une orientation de 45 degrés ( pour ne pas blesser la gencive ), le poignet tourne pour effectuer un mouvement de rouleau vers le bas. Le geste est recommencé trois ou quatre fois. On se dirige toujours de la gencive vers la dent (du « rouge vers le blanc ») pour chasser le dépôt de plaque dentaire qui se forme au collet de la dent et entre les dents (le mouvement inverse ramènerait ce dépôt). Puis, on passe aux dents suivantes pour finir du côté opposé. Arrivé au côté opposé, la brosse passe vers le palais et on effectue la même gestuelle en terminant à son point de départ. Le nettoyage des faces palatines ou linguales des incisives se fait dent par dent, en tenant sa brosse verticalement (la courbure de l'arcade ne permet pas un geste efficace, brosse horizontale) ;
  • même opération pour la mâchoire du bas.


les contrôles de la plaque dentaire

Brossage des dents


le matériel

Brossez à dent

Les dentifrices

Eviter les dentifrices abrasifs et utiliser plutôt des gels.
Pour reconnaître un dentifrice « abrasif », il suffit de mettre de la pâte entre les molaires. Si vous sentez les grains, il n'est pas bon!

 

Brossage des dents
 

A faire vous-même : la pâte de Mons (eau oxygénée + bicarbonate de soude)
L'eau oxygénée: aseptise et favorise l'action des globules blancs.
Le bicarbonate de soude : non abrasif, il a un effet mécanique et régularise le ph buccal.

Le mélange doit être passé dans toute la bouche avec une brossette interdentaire et rincé avec un bain de bouche sans alcool.

Ce traitement doit être suivi midi et soir, une semaine par mois.

Natacha vous proposera une technique et un matériel adapté à votre bouche.


Les colorants

Le révélateur de plaque dentaire est une solution colorée que l’on applique sur la dentition.

La couleur apparaît  plus foncée aux endroits envahis par la plaque. C’est un excellent moyen de vérification de l’efficacité du brossage car il met en évidence les zones oubliées ou négligées.

Le révélateur de plaque dentaire

Les bains de bouche (chlorhéxidine):

Qu'ils soient antiseptiques, anti-inflammatoires, fluorés ou contre la mauvaise haleine, les bains de bouche sont presque aussi nombreux que les dentifrices. La quasi totalité d'entre eux est formulée à base d'un antiseptique auquel s'ajoutent d'autres composants selon l'indication. Un bain de bouche est indiqué pour une bonne hygiène buccale (même s'il ne doit pas être utilisé tous les jours pour ne pas perturber la flore normalement présente dans la bouche), mais aussi pour soulager un aphte, des gencives inflammées ou irritées ou pour combattre ou prévenir une infection (abcès par exemple). Il s'utilise en rince bouche ou gargarisme, purs ou dilués avec de l'eau froide ou tiède. Ils permettent de nettoyer des zones inaccessibles à la brosse à dents. Encore faut-il choisir le bain de bouche adapté à la situation :


Les bains de bouches antiseptiques sont les plus nombreux. Ils permettent de réduire le nombre de bactéries dans la cavité buccale et donc de limiter les problèmes d'infection ou de gingivite. L'antiseptique de référence au niveau buccal est la chlorhexidine, on trouve aussi l'hexétidine, le cétylpirydinium, le triclosan (anti-bactérien), la povidone, l'eugénol...


Les bains de bouche anti-inflammatoires sont surtout indiqués en cas de saignement des gencives ou d'irritations provoquées par le port de prothèse ou d'appareil orthodontique. Ils contiennent un décongestionnant type enoxolone. Ils s'utilisent en complément d'un brossage avec une brosse à dents souple et un dentifrice adapté.

bain de bouche

 
 
L'hygiène bucco dentaire
1/ La plaque
2/ Le tartre
3/ Les techniques de brossage
 
  Mentions légales | Plan du site | Haut de page | Contact  
Technique de brossage des dents Technique de brossage des dents Technique de brossage des dents Technique de brossage des dents Technique de brossage des dents